Ora et Labora

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Ora et Labora

Message  Le Secrétaire le Sam 7 Mar 2015 - 8:38

D'aucuns pourraient se demander d'où provient le titre de notre GoTo hyperlivre virtuel.

Premièrement – mais c'est purement anecdotique – ces mots proviennent de l'adresse Internet du serveur où est hébergé le CheminCroisé BlogForum multi-auteurs « A la croisée des Chemins », site précurseur du présent ouvrage, mais dont le titre et son descriptif (GR 00 - Le sentier de Grande Randonnée qui mène à Soi-même, là où la Rose croît...), plutôt longs, ont rencontré moins de popularité que la simple expression Ora et Labora, plus lapidaire.

Plus fondamentalement, Ora et Labora est une devise en latin signifiant littéralement "Prie et Travaille", alliance de la quête spirituelle et de l'autonomie sur le plan physique. C'est celle que se choisit Wikipedia saint Benoît de Nursie, et qu'on retrouve donc assez fréquemment associée à des ouvrages (édifices, livres, médailles...) de l'Ordre monastique qu'il fonda : les Bénédictins. Plus tard, saint Bernard de Clervaux, par réaction à l'opulence de l'abbaye de Cluny, reprend à son compte cette devise empreinte de simplicité et en fait le fil conducteur de la règle de l'Ordre des Cisterciens.
Pourtant, la devise Ora et Labora ne se trouve pas textuellement dans la Wikipedia règle de saint Benoît, laquelle insiste aussi sur une autre tâche d'importance : la ''lectio divina'' (étude méditative de l’Écriture Sainte).
Ce n'est qu'assez récemment (XIXe siècle) que la devise s'est massivement popularisée au sein des traditions monastiques. Toutefois, on la retrouve néanmoins sur des bâtiments plus anciens, et pas nécessairement dans un contexte particulièrement religieux.


.
Détail de la porte principale de la Maison Simens,
à Goslar (Harz, Basse-Saxe, Allemagne)

Car en effet, d'une manière plus large, bien des cultures ont prôné l'alternance de la spiritualité et du travail en tant que règle d'équilibre vital. S'il arrive malheureusement que les systèmes religieux deviennent, par dévoiement, "l'opium du peuple" (comme disait Karl Marx) et asservir les consciences plutôt que les libérer, une authentique Religion, une relation librement consentie entre l'humain et sa Source de Vie, est gage d'épanouissement équilibré si elle est affranchie de toute hiérarchie oppressante, se suffisant de la modeste guidance de sages éveillés. Les coutumes ancestrales témoignent de ce souci d'équilibre, qu'il s'agisse des cérémonies chamaniques, de l'appel pluriquotidien à la prière par le muezzin dans la tradition musulmane, ou le tintement des cloches des églises chrétiennes pour rappeler périodiquement qu'il n'y a pas que le travail qui compte dans la vie, mais aussi un temps pour se reconnecter au divin : matines, vêpres, angelus, complies...


.
L'Angelus (Jean-François Millet, 1858)

Ora et Labora, c'est aussi, bien sûr, la devise des alchimistes, auxquels il est grandement conseillé d'allier la prière (à l'oratoire) et le travail (au laboratoire), puisque pratiquer l'un sans l'autre mène inéluctablement à l'impasse, à l'échec. Car l'Alchimie est avant tout une GoTo Science divine); et celui qui n'a pas perçu cette dimension risque de gaspiller nombre d'années en vaines expérimentations.
Il est d'ailleurs amusant d'observer Langue des Oiseaux que le mot ora (prière) est entièrement contenu dans le mot labora (travail), comme si le travail n'était en fait qu'une extension de la prière, une autre forme de la prière, une action du divin dans la matière par l'entremise de l'activité humaine. Cette perception permet bien sûr de prendre conscience de la dimension sacrée du travail... à condition que cet argument ne soit pas perfidement récupéré pour justifier un quelconque esclavagisme !

L'alchimiste, lui, sait que le travail et la prière ne sont que deux aspects d'une même action. Et, comme les Bénédictins, il consacre aussi une part de son temps à la lecture, à la lecture attentive, et même à la relecture, studieusement, se conformant à cette devise très fréquemment reproduite dans le très petit monde des alchimistes depuis qu'elle fut publiée dans l'ouvrage de référence qu'est le GoTo Mutus Liber :


.
Ora Lege Lege Lege Relege labora et Invenies.

.
Prie, lis, lis, lis, relis, travaille, et tu trouveras.
.

avatar
Le Secrétaire
Admin

Messages : 11
Date d'inscription : 02/02/2015

http://ora-et-labora.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum