Lambsprinck

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Lambsprinck

Message  Le Bibliothécaire le Dim 15 Fév 2015 - 12:49


A la fin du XVIème siècle, Abraham Lambspring (Lambsprinck ou Lamspring) aurait écrit, en allemand, un poème alchimique accompagné de quinze emblèmes.
Ce texte fut traduit en latin et publié (sans les illustrations) en 1599 sous le titre "De Lapide Philosophico", par Nicolas Barnaud dans son recueil Triga Chemica.
En 1625, il fut reproduit, cette fois avec les emblèmes, dans le recueil du Musæum Hermeticum, de Lucas Jennis.

Selon René Alleau, dans son avertissement à l'édition du Traité dans la Biblioteca Hermetica de 1972 (pp. 14-15), les armoiries fantaisistes de Lambsprinck et les variations de l'orthographe de son nom indiquent qu'il s'agit d'un pseudonyme cabalistique formé d'après l'allemand Lamm (agneau) et springen (jaillir), qu'il interprète comme une allusion à la fontaine de jouvence. (Source.: Wikipedia Wikiedia).

Certains affirment que ce nom de Lambspring est un pseudonyme créé pour attirer notre attention sur le signe astrologique du Bélier, lequel nous indiquerait le moment propice pour débuter le Grand Œuvre. Notons qu'en anglais, agneau s'écrit lamb, contenant la lettre "b" qui manque en allemand moderne, et que to spring signifie sauter, jaillir, mais spring se traduit aussi par printemps, renforçant encore la probabilité d'une allusion au Bélier.

Dans la Bibliographie, nous vous proposons de découvrir les 15 figures du GoTo Traité de la Pierre Philosophale, accompagnées du texte traduit en français.
avatar
Le Bibliothécaire

Messages : 110
Date d'inscription : 03/02/2015

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum