L'Alchimie dans la littérature

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

L'Alchimie dans la littérature

Message  Nelly Foulcat le Dim 14 Mai 2017 - 17:18

Il y a des livres d'Alchimie et d'autres qui se réfèrent à l'Alchimie sans que celle-ci en soit l'objet principal. A l'opposé, certains ouvrages proposent d'authentiques pistes alchimiques ou des réflexions pertinentes sans pour autant se présenter comme ouvrage d'Alchimie. La plupart sont classés dans notre rubrique GoTo Annexes \ Bibliographie \ Alchimie.. Ici, nous nous attachons à reproduire des extraits, ou des citations, relatifs à l'Art sacré, voire au Grand-Œuvre. Parfois, le texte est en relation directe avec la sagesse et la philosophie qui en découlent, mais parfois aussi, le texte se rapporte à l'idée qu'en a la plus grande part des gens (malheureusement dénaturée et mal interprétée).

Voici donc quelques exemples éclairants de qu'il se publie (et se brode) autour du thème qui fait l'objet du présent Chapitre.
avatar
Nelly Foulcat

Messages : 18
Date d'inscription : 03/02/2015

Revenir en haut Aller en bas

Roger Bacon (1214 – 1294)

Message  Nelly Foulcat le Dim 14 Mai 2017 - 17:25

L'Alchimie est la science immuable qui travaille sur les corps à l'aide de la théorie et de l'expérience, et qui, par une conjonction naturelle, les transforme en une espèce supérieure plus précieuse.
avatar
Nelly Foulcat

Messages : 18
Date d'inscription : 03/02/2015

Revenir en haut Aller en bas

Isaac Newton (1643 – 1727)

Message  Montaléchel le Dim 14 Mai 2017 - 17:27

.....Par la chaleur, [la nature] change l'eau, qui est un sel sans goût très fluide, en vapeur, qui est une sorte d'air, et par le froid en glace, qui est une pierre dure, pellucide [translucide], cassante et fusible ; et cette pierre redevient eau par la chaleur, et la vapeur redevient eau par le froid.
.
.....Le mercure apparaît parfois sous la forme d'un métal fluide, parfois sous la forme d'un métal dur et cassant, parfois sous la forme d'un sel corrosif pellucide appelé sublimé, parfois sous la forme d'une terre blanche, sans goût, pellucide et volatile appelée Mercurius Dulcis.; ou sous celle d'une terre rouge, opaque et volatile appelée cinabre.
.
.....Parmi tant de transmutations étranges et variées, pourquoi la nature ne changerait-elle pas les corps en lumière et la lumière en corps ?
.
Opticks, Livre III, Query 22 (1704)
(Question 30 de l'édition définitive de 1730)
.....Par fermentation continue, l'eau peut être transformée «.en pierres et terres variées.» et finalement, «.si les opérations se poursuivent pendant très longtemps être coagulée en substances minérales et métalliques.».
.
Newton ou le triomphe de l'alchimie, par Jean-Paul Auffray
Éd. Le Pommier (2000)
avatar
Montaléchel

Messages : 33
Date d'inscription : 03/02/2015

Revenir en haut Aller en bas

Bernard Werber (1961 – )

Message  Henri Schersch le Mer 7 Juin 2017 - 15:02

Dans la trilogie "Troisième humanité", le héros, le biologiste David Wells, est parvenu à créer en laboratoire une nouvelle espèce humaine miniature, plus performante, plus résistante, haute en moyenne de 17.cm. Dans le troisième tome, intitulé "La Voix de la Terre", lors d'un épisode dramatique, quelques humains "normaux" (donc comme nous, réputés "Grands") se retrouvent avec les Micro-Humains coincés dans un désert aride. Sous le soleil de plus en plus ardent, alors que l'absence d'ombre et d'eau devient pénible, une micro-humaine engage une discussion philosophique.:
....Tant qu'il y a de la vie, il y a de l'espoir, c'est cela votre phrase ? ironise Emma666 en tentant de sourire à David malgré ses lèvres sèches et fendillées.
....Une autre pourrait vous intéresser.: «Ce qui ne tue pas rend plus fort.»
....Le processus d'évolution des espèces, n'est-ce pas.? Elles sont sur le point de mourir mais au dernier moment elles s'en tirent par une trouvaille…
....Ou un coup de chance.
Emma666 approuve.
....Peut-être que toutes les espèces sont des sortes d'expériences. Un peu comme votre pierre philosophale qui transforme le plomb en or. L'espèce basique se transforme en espèce raffinée.
....Nous serions le plomb et vous seriez l'or.? questionne David. Dans ce cas, je crois que le point commun des deux métaux est d'être en train de fondre sous la chaleur…
....Et peut-être que si tous les prophètes ont connu leur phase de traversée du désert, elle correspondrait à la phase de calcination de la pierre philosophale.
Cette simple allusion à l'Alchimie que nous propose B..Werber est certes teintée d'imagerie populaire ("transmuter le plomb en or"), mais elle sous-entend une démarche importante dans le processus du Grand-Œuvre, à savoir la calcination qui réduit les corps à leur plus simple expression afin de les faire ultérieurement renaître améliorés par apport de liquide.
avatar
Henri Schersch

Messages : 38
Date d'inscription : 03/02/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Alchimie dans la littérature

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum