L'Alchimiste (Scott Mariani)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

L'Alchimiste (Scott Mariani)

Message  Henri Schersch le Sam 4 Juin 2016 - 11:30

Originellement publié en 2007 en Grande-Bretagne sous le titre "The.Fulcanelli.Manusript", ce roman est un thriller dans lequel l'Alchimiste Fulcanelli sert de fil conducteur à une aventure mouvementée parsemée de truands, de cadavres, de poursuites en voitures à la James Bond, et de décodages d'énigmes chiffrées genre Da Vinci Code. Le héros, Benedict (Ben) Hope, est un ancien SAS d'élite qu'un traumatisme d'enfance pousse à toujours se lancer dans l'action au service d'autrui, raison pour laquelle il s'est spécialisé en recherche d'enfants kidnappés. Dans cet épisode-ci, Ben Hope est contacté par un richissime industriel dont la petite-fille décline, atteinte d'une maladie incurable. La fortune du vieil homme ayant permis de consulter tous les meilleurs médecins sans qu'aucun traitement ne soit possible, le seul espoir résiderait dans un miracle. Celui-ci prend la forme d'une quête réputée illusoire.: retrouver un manuscrit qu'aurait produit Fulcanelli, détaillant le procédé de fabrication de l'élixir d'éternelle jouvence.

Le Fulcanelli décrit dans ce roman recommandé par Steve Berry est un Fulcanelli imaginaire, sans grand rapport avec l'inspirateur du GoTo Mystère des Cathédrales, hormis une certitude.: l'Adepte aurait bel et bien réussi le Grand-Œuvre, d'où découlent deux grands secrets (fabriquer de l'or et transcender le vieillissement, conformément à l'imagerie populaire). C'est bien sûr là que réside le moteur du roman puisque l'envie, la cupidité, le désir de puissance ou de longévité poussent de puissants personnages à vouloir mettre la main sur ces secrets, à des fins bien peu altruistes. Ce fut jadis le cas du nazi Rudolf Hess, que l'auteur se permet d'introduire dans l'entourage immédiat de Fulcanelli vers 1925 via l'Ordre des Veilleurs.; de nos jours, c'est une organisation secrète, Gladius Domini qui, sous les ordres de l'ambitieux archevêque félon Usberti, poursuit sans relâche Ben Hope à travers la France pour lui extirper les informations qu'il glane au cours de son périple mouvementé, concernant tant un trésor cathare disparu lors de la chute Montségur que l'élixir de longue vie, ou que la recherche d'une paix avec soi-même. Cette quête le conduira jusqu'à Rennes-le-Château, clé de l'énigme, dans une maison construite par "le Corbeau" (pseudonyme de Le Corbusier), sous la constante menace à la fois de l'ignoble Franco Bozza, dit l'Inquisiteur, sadique exécuteur des basses œuvres de l'archevêque, et de l'inspecteur Simon qui croit notre héros coupable de tous les homicides jonchant le roman, tant il est vrai que les apparences sont contre lui.

Alliances provisoires, trahisons, mensonges, faux-semblants et kilomètres avalés à toute vitesse sont les ressorts de ce thriller haletant, agréable à lire grâce à une écriture fluide et efficace. Les femmes, belles, intelligentes et disponibles, ne sont évidemment pas absentes de l'aventure, apportant une touche de douceur dans cet univers cruel, au même titre que le père Pascal Cambriel, vieux curé de village, humble, serviable, hospitalier, réconfortant par sa foi, ses talents de psychologue, et ses remèdes de fortune.

Quant à Fulcanelli, supposément toujours vivant de nos jours, il n'est qu'un prétexte à l'action car si l'auteur met Ben Hope en présence de sa petite-fille, et de ses anciens disciples, l'Alchimiste lui-même ne sera jamais approché, figure mythique toujours présente en filigrane au cours des pages, mais à jamais insaisissable.

City Editions (2009, 480 pages)
ISBN : 978-2-8246-0580-7

. . . .
.
Autres couvertures pour le même ouvrage, au titre légèrement différent
avatar
Henri Schersch

Messages : 38
Date d'inscription : 03/02/2015

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum