Rosée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Rosée

Message  Ludivine le Dim 8 Fév 2015 - 16:29

Sur un forum, j’ai lu et apprécié une réflexion faite par un dénommé Rapidosol concernant l’importance de la Rosée dans l’élaboration du Grand-Œuvre.
Selon moi, ce texte intéressant méritait d'être porté à votre connaissance ici aussi. Le voici donc.

bonjour à tutti,

…Une des premières surprises de l’alchimiste est de lire ici ou là, l’importance de la Rosée dans l’élaboration du Grand-Œuvre .
Que ce soient les planches du Mutus Liber ou les écrits de maints philosophes de la nature, cette eau précieuse concourt d’une manière ou d’une autre au succès du labourant dans sa quête alchimique.
.
Un peu d’étude nous confirme que la Rosée est ce qui donne vie à la nature.
Et ceci bien que le soleil soit trop chaud ou que la pluie tombe trop intensivement ou que le froid fut trop vif ou qu’enfin la terre soit trop sèche.
.
Mais la Rosée reste constamment la même, une sève vitale dans laquelle la nature se baigne pour une re-création, pour de nouveau rencontrer le soleil, le vent, le froid et la sécheresse.
.
C’est cela le secret de la vie.
.
Existe-t-il une telle «.panacée universelle.» dans le devenir de l’homme ?
En d’autres termes, cette rosée de la nature a-t-elle son équivalent dans le cycle de l’homme.?
.
Bien entendu de nombreux esprits me répondront «.Oui, c’est l’esprit sain, la Sève Céleste, la Vibration spirituelle..»
Sans doute, mes chers amis aurez-vous raison, mais si ce phénomène existe et de surcroît est-il si manifeste, pourquoi l’homme n’en bénéficie-t-il pas.?
.
Je crois qu’un début de réponse nous est donné, me semble-t-il, par ce que les alchimistes ont appelé «.l’ouverture des matières.». Comment l’homme va-t-il pouvoir s’ouvrir pour recevoir cette manne divine.?
.
Cette cueillette de la Rosée serait-ce cette fête de Pâques dont nous parlent les Philosophes.? Pâques n’est-elle pas la résurrection de la matière, donc de l’homme ?
Son avènement ne se situe t-il pas à la conjonction d’un cycle soli-lunaire, entre Bélier et Taureau.?
.
Cette sève n’est-elle pas comme l’écrit l’alchymiste, une eau-feu, une eau saline dont les vertus sont sanctifiantes et guérissantes.?
.
A noter que dans la psychologie des profondeurs, l’analyste demande à son patient «.d’être au clair avec lui-même.», c'est-à-dire d’opérer une catharsis ou purge émotionnelle.
.
Le travail que l’homme doit accomplir, je crois, est d’opérer en lui un « nettoyage » pour laisser entrer cette Rosée céleste.
.
La Rosée Céleste ou Sève de Vie, indispensable à l’âme, guérit l’homme de l’intérieur, à tous points de vue. Tout homme est malade soit psychiquement, soit physiquement. Celui qui garde son penser sur un but égocentrique, sur l’ambition, l’intérêt personnel, sur la destruction ou la supériorité matérielle, est un désaxé psychique.
.
Alors comment s’y prendre.?
.
Je crois qu’il faut s’accorder au mouvement de la Vie. La Vie n’est rien autre qu’une respiration, une aspiration et une expiration, mais c’est surtout une force vitale. La Force de Vie qui provient du Ciel, ou du Haut, qui passe au travers de l’homme ici-bas et qui retourne vers le Haut.
.
N’est-ce pas Bécamp qui écrivait voici plus d’un siècle que «.la mort est un artifice de la nature pour produire beaucoup plus de vie.».?
.
La lutte pour la vie, la lutte pour l’existence, est un phénomène accessoire qui, lentement mais sûrement, prend des dimensions accessoires et même encombrantes pour l’esprit.
C’est pourquoi l’homme est obligé d’accorder tout son temps, toute son énergie à ces excroissances, tandis que la Vie même, dans sa simple expression, passe.
.
Combien d’hommes soupirent-ils, parce que la vie passe comme un courant rapide.?
Combien croient qu’ils n’ont encore jamais vécu, bien que leur vie quotidienne ne soit rien d’autre qu’une lutte pour l’existence.?
Car l’homme comprend intuitivement que la lutte pour l’existence n’est pas la vie même.!
.
Peut-être que pour recevoir cette Rosée Céleste, l’être doit être préparé, comme une minière, pour se trouver dans un état de réceptivité ou ouvert à recevoir cette énergie et ensuite vivre au rythme de la nature. L’alchimiste est d’abord un contemplateur de la Nature ou un singe de Dieu…

cordialement,
.
Rapidosol.
avatar
Ludivine

Messages : 59
Date d'inscription : 06/02/2015

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum