Crapaud, Grenouille

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Crapaud, Grenouille

Message  Montaléchel le Dim 17 Mai 2015 - 9:14

La grenouille est un symbole riche, mais l'idée générale qu'elle représente est liée à la résurrection et l'immortalité.

Ce symbolisme découle tout simplement de l'observation de la Nature, puisque la grenouille (ou le crapaud) passe par des stades de développement d'aspects très différents : au départ d'un œuf émerge un têtard qui n'est qu'une tête mue par une queue très mobile, puis ce têtard se voit pousser des pattes arrières, puis des pattes avants, puis perd sa queue pour enfin ressembler à une mini grenouille. Au point de vue respiratoire, l'œuf n'a pas besoin de respiration : le vitellus lui suffit ; peu après l'éclosion, des branchies externes se développent ; en grossissant, le têtard développe des branchies internes qui remplacent peu à peu les branchies externes ; au stade grenouille, ce sont des poumons qui ont remplacé les branchies.


Vivant tantôt dans le monde aquatique et tantôt dans le monde aérobie, la grenouille représente donc assez naturellement la survie d'un monde à l'autre, l'immortalité, la résurrection. Franchissant allègrement la surface de l’eau (soit l’interface entre deux mondes), grenouilles et crapauds sont autant à l’aise dans un milieu que dans l’autre. Souvent, l’animal reste stoïquement dans l’eau avec seulement les yeux qui dépassent dans l’air, guettant les insectes passant à proximité, symbolisant ainsi la capacité à « voir dans l’Autre Monde ».
Déjà dans l'Egypte antique, la grenouille était l'emblème de la déesse égyptienne Hekat, symbole de vie, et de renaissance dans un marais primordial. Cette déesse était responsable du bon développement du fœtus, et de l'accouchement. Donc, là aussi, un symbolisme lié à la vie qui renaît.
De plus, la grenouille a la particularité de disparaître lorsque le climat lui est défavorable. Bien sûr, elle peut se réfugier dans l'eau en cas de menace terrestre, et vice-versa, mais elle peut aussi hiberner en se réfugiant dans de profondes anfractuosités ou sous terre. Elle peut se figer des mois durant, puis reprendre vie. Il existe même de rares témoignages de mineurs ou d'ouvriers carriers à qui il arriva de dégager l'une ou l'autre grenouille figée dans une gangue de pierre, comme enfermée là depuis des millénaires, et qui reprit sa mobilité après une heure pour ensuite s'esquiver et poursuivre sa vie.

Attacher le symbolisme d'immortalité à cet animal semble donc parfaitement légitime.
Toutefois, d’autres cultures associent cet animal tout simplement à l’eau.

De fait, la présence de grenouilles (dont la peau nécessite une humectation régulière) indique la proximité d’eau, précieuse pour la vie des humains surtout dans certaines régions arides. Ainsi, en Afrique du Nord, elle est reine (ou reinette) des sources, génie des eaux bienfaisantes, et on l'invoque même pour sa protection contre les incendies.

Animal aquatique, les grenouilles interviennent dans des rites tribaux tendant à provoquer la pluie. En Chine ancienne, elles étaient utilisées dans des rituels pour obtenir la pluie, ou représentées sur des tambours qui rappellent le tonnerre et appellent la pluie. Dans la poésie védique, les grenouilles sont une image de la terre fécondée par la pluie printanière, et leurs coassements sont un chant de remerciement au ciel généreux. Elles sont les chantres, les prêtresses de la Terre mère.

Or, rappelons-le, GoTo l'eau est elle-même symbole de vie et de fluide purificateur, tout comme l'Esprit divin, qui, lui aussi, se représente analogiquement par l'eau, ce qu’Alchimistes, ésotéristes, et religieux n’ignorent pas puisqu’il se dit que Jean-le-Baptiste purifiait par l’eau : le baptême par immersion, jusqu’à suffocation contrôlée, conduisait à une expérience proche de la mort et laissait entrevoir une réalité « autre ».

Dans certaines traditions, la grenouille est aussi un animal lunaire. C'est logique, puisque la Lune est elle-même associée à l'eau (par exemple, à cause des marées).

En Inde, la Grande Grenouille est le support du monde et le symbole de l'indifférencié. Souvenez-vous : les « Eaux primordiales » ! Il s’agit là d’une représentation du chaos fluide et mouvant, rempli d’énergie, ayant « précédé » l’apparition du monde matériel. J’écris « précédé » entre guillemets puisqu’alors que l’univers matériel n’existait pas encore, le temps, propriété de l’espace-temps, n’existait évidemment pas non plus. Les chercheurs actuels ont un concept similaire à celui-là : une fluctuation du vide quantique produisant l’émergence d’une singularité.

La grenouille a aussi une signification en Alchimie, et plus précisément le frai de grenouille. C'est ainsi qu'on nomme le produit de la ponte des batraciens, parce que leurs œufs ne sont pas distincts comme ceux des oiseaux mais agglomérés dans une sorte de gélatine. En regardant de près (ou avec une loupe), les œufs agglutinés sont toutefois aisés à distinguer. Ils sont presque totalement transparents, avec un gros point noir au centre : le futur têtard. Par contre, vu d'un peu plus loin, le frai de grenouille ressemble à une informe masse visqueuse. Cet aspect a donné son nom à une des phases survenant lors de l'élaboration chimique de la Pierre philosophale :
Roger Caro a écrit:FRAI DE GRENOUILLES :
Les Sages appellent ainsi leurs granulations au stade de la végétation, car leur matière ressemble à des œufs de grenouilles enrobés de vase verte.
.
Dictionnaire de Philosophie Alchimique, par Kamala-Jnana, éditions Georges Charlet, 1961


.
Œufs de grenouilles vertes
source de l'image : At SandrinePhoto

Jean de Clairefontaine nous en dit un peu plus sur cette phase opératoire, mais – tradition alchimique oblige – en termes voilés et ambigus (extraits choisis, afin de replacer le sujet dans son contexte) :
Les opérations du début de Solve, en effet, sont très délicates, mais, toi, tu n'oublieras pas que tu opères dans le signe d'Ariès, du Bélier, caressé par la douceur des rayons du premier soleil du printemps, ce que certains philosophes exprimaient moins poétiquement lorsqu'ils parlent de leur fumier de cheval.
[...]
A l'apparition du frai de grenouilles (8ème mois philosophique), la phase Solve touche à sa fin, et bien des merveilles ont été offertes aux yeux du Fils de Lumière. [...] La phase Solve se caractérise ainsi par la volatilisation du fixe. La mère a bien engendré son fils (le Soufre Philosophique), et elle le tue en le plongeant dans les ténèbres du sépulcre qui règnent dans son ventre (le vase). Les mondes en formation gisent dans la masse puante du compôt, sous forme de granulations affectant une forme grossièrement sphérique, amalgamées en proportion de nature. Elles puisent de la consistance dans la masse même du compôt et apparaissent à la surface sous forme d'îles et de montagnes.
[...]
La phase Solve touche à sa fin. Lorsque la tête du corbeau a été coupée, le Vaisseau est ouvert, nous sommes au milieu humide et une fermentation s'amorce qui se manifeste par la couleur gris-cendré de la phase Jupiter, très courte, qui précède la couleur vert du Frai de Grenouille (la phase de la Végétation, huitième mois philosophique), qui marque la fin de Solve... En d'autres termes, cette couleur grise apparaît naturellement au cours de la fermentation, sans application d'un autre feu que le sien propre, et sans lui appliquer le feu extérieur, celui du cinquième feu, sous l'aspect d'un sable gris cendré, qui justifie cette phase de la fin du chapitre.: il s'arrête sur le sable de la mer... Le Dragon a terminé sa mission, puisqu'il n'intervient plus, il s'arrête dès que la phase de Jupiter est amorcée, la phase Solve-Fabrication est pratiquement terminée.
.
Apocalypse Révélation Alchimique, par Jean De Clairefontaine
avatar
Montaléchel

Messages : 33
Date d'inscription : 03/02/2015

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum